UA-41594557-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 mars 2014

petits potins campagnards

S'imprégner de cet air doux presque printanier et tenter de le restituer par des mots bien fades en comparaison du bien-être qu'il apporte après ces journées humides d'hiver.
Douceur trop tôt remplacée en soirée par une fraîcheur dont on n'a plus envie.
J'aimerais bien que les saisons respectent les dates officielles...


Petit à petit mais pas assez vite à mon goût, nous nous approprions la nouvelle maison.
L'excitation de la découverte des lieux continue de produire ses effets.
Il y a toutes ces premières fois à noter dans le petit carnet.
Un repas frugal de pâtes pris sur la vieille table étroite de la pièce principale.
Une taille sévère de certains arbres qui l'attendaient depuis longtemps.
Le nettoyage d'un coin de jardin envahi de ronces laissant apparaître un ancien muret quelque peu effondré.
Une entreprise est commandée pour abattre des sapins démesurément hauts et sans intérêt.
Vider le grenier, l'ancienne étable, la grange, déblayer le bâtiment du four à pain de toutes ces vieilleries cabossées, entassées et abandonnées depuis des lustres et au détour découvrir des pots en grès poussiéreux mais en parfait état, des paniers en osier qui serviront encore.
Râler parce que la déchetterie n'a pas une amplitude d'ouverture assez importante !
Rêver d'escaliers, de couleurs sur les murs, de planchers bruts, d'un poêle à granulés peut-être, d'une cuisine spacieuse, d'une grande baie vitrée ouvrant sur la campagne...


Côté famille s'inquiéter un peu (beaucoup) pour les plus âgés. Savoir bien sûr qu'inexorablement le temps passe plus vite maintenant pour eux et laisse des empreintes indélébiles...
Soutenir autant qu'on peut (moralement et financièrement) le grand étudiant et "l'actrice" parisienne. Espérer que leurs projets aboutissent...


Au bureau vivre au rythme des prochaines élections. Tout entendre et laisser dire...
Les candidats sont à l'image de la société actuelle. Il n'y a qu'à imaginer !


A lundi et soyez heureux...

 

Écrit par Madleine dans Simple campagne | Commentaires (6)

12 février 2014

chronique de l'emploi du temps d'une semaine occupée - 6

Cette note aurait dû être postée le 8 février...


Suite à une signature vendredi dernier et au vu des catégories de ce billet, il est possible de déduire que :

Pendant quelques mois années, nous vivrons encore entre deux lieux - appartement en ville et une nouvelle maison de campagne
Cette dernière a besoin d'une rénovation totale que nous entreprendrons... dès que la maison aux volets bleus sera vendue...

Si tout fonctionne selon nos plans, nous aurons "LA" maison "de famille" dont nous rêvions depuis longtemps...

Elle réunira l'ensemble de nos envies pour une vie campagnarde écologique et naturelle

Une partie du terrain est boisée et occupe les pensées d'un potentiel bûcheron
du sport à domicile en perspective !

Il y a aussi un ancien four à pain situé dans un
 petit bâtiment annexe
des fêtes, des réunions où on refait le monde pendant que le pain, les pizzas, les tartes cuisent...

Devant la maison, orienté plein sud, le jardin potager a déjà existé et ne demande qu'à revivre pour produire légumes et fruits
lecture sous le couvert des arbres lorsque le soleil est au zénith...

La dernière catégorie de ce billet que j'utilise et revendique souvent est à l'image de l'endroit que nous souhaitons créer
Simple campagne - tout est résumé dans ces deux mots...


Là bas tâcher d'oublier la folie du monde...

07 février 2014

chronique de l'emploi du temps d'une semaine occupée - 5

Jour J

06 février 2014

chronique de l'emploi du temps d'une semaine occupée - 4

Jeudi au calendrier des jours qui passent inexorablement...

J'ai noté ce matin que le jour se levait en ouvrant les volets mais son temps de repos a été plus important que le mien. Hier la soirée-concert-crêpes s'est poursuivie jusqu'à 1 heure du matin. Temps suspendu autour de la musique et chaleur de moments partagés entre gens de bonne compagnie. A reproduire dès que possible même si le sommeil s'en trouve raccourci !


En fin de journée je me plongerai dans l'histoire de ma ville.
Lors de fouilles préventives effectuées en amont d'un important projet immobilier, le passé est littéralement "remonté" à la surface. Ce qui a été mis à jour date du Moyen-Âge et serait en parfait état de conservation. Il se murmure que la découverte serait presque aussi remarquable que celle de l'abbaye de Cluny.
Se pose maintenant la question de l'avenir de ces vestiges. On peut imaginer que le monde politico-économico-local a une idée sur la question et justement une réunion d'informations doit donner quelques pistes ce soir.
Je me sens concernée en tant que citoyenne et habitante. Le côté religieux m'indiffère totalement mais je n'occulte pas que nous vivons dans une société issue de la chrétienté. Historiquement parlant ces restes de constructions sont les témoins d'un passé riche et leur rendre "hommage" c'est ne pas oublier d'où on vient et les hommes qui nous ont précédés.
Je pense qu'il faut être vigilants pour que la mémoire ne soit pas "enfouie".

A suivre donc...

Écrit par Madleine dans Idées en campagne | Commentaires (2)

05 février 2014

chronique de l'emploi du temps d'une semaine occupée - 3

C'est un mercredi pluvieux sans intérêt dans le train-train du bureau, seule pour tenir la boutique et faire face aux demandes diverses et variées (je n'ai pas dit farfelues mais j'aurais pu) des administrés (attention quelquefois ça peut être vous)

Mais le programme de la soirée permet de supporter tout le reste :
concert de Rachid Taha au son de sa musique rock et ensoleillée pour enflammer le théâtre puis soirée crêpes au coin du feu comme prévu 

Il y a pire comme emploi du temps...

04 février 2014

chronique de l'emploi du temps d'une semaine occupée - 2

Journée presque ordinaire ce mardi si ce n'était les tristes conversations-confidences échangées avec ma très proche collègue. Sa mère vit ses dernières semaines, condamnée par un cancer qui se généralise.
Même si c'est dans l'ordre des choses d'accompagner ses parents vers leur fin de vie, le vivre au jour le jour est dramatique...


Avant de venir écrire ces mots, un peu de douceur, multipliée par 2, fut préparée afin d'accompagner une toute prochaine soirée crêpes.

Tout d'abord, une sauce-caramel au beurre salé qui a déjà fait ses preuves et est absolument inratable. La conserver longtemps s'avère impossible.
Elle se trouve sur ce blog (malheureusement sans activité depuis longtemps).

La deuxième recette, de saison, est une marmelade d'oranges qui se mitonne très rapidement à 4 mains :
6 oranges bio (1kg environ) - 1 citron - 500 g de sucre
Laver les oranges - En presser 5 et le citron - Couper la dernière orange en rondelles assez fines avec la peau - Retailler en plus petits morceaux - Verser les jus, les segments d'orange et le sucre - Mélanger et laisser fondre le sucre pendant 1/2 heure - Porter à ébullition environ 5 minutes - Couvrir aux 3/4 et poursuivre la cuisson 40 minutes à feu doux.

Faire des crêpes ou des pancakes pour accompagner - Boire du cidre

En prévision pour demain soir...

03 février 2014

chronique de l'emploi du temps d'une semaine occupée - 1

Un lundi au soleil se dessine aujourd'hui et les oiseaux commencent à imaginer le printemps.
Cela risque de faire le bonheur du chat perdu dans la cour intérieure de l'immeuble.
Comment est-il arrivé là celui-ci ?
Depuis quelques jours le mystère est entier !

Alors nous lui donnons à manger. Un grand carton rempli de vieux pulls a été installé pour le protéger du froid. Quand il nous entend passer dans le hall, il miaule et réclame caresses et croquettes. Pour le moment, il est toujours aussi efflanqué.
Malgré les affichettes posées chez les commerçants de la rue, personne ne s'est manifesté pour le récupérer. Que va t-on en faire ?

Comme tous les lundis matins, j'ai un peu de temps libre qui s'égrène à toute vitesse : du courrier en retard, des appels téléphoniques importants, un peu de préparation de repas, de ménage et ... de "navigation internet" tout en écoutant Fauve


A demain pour la suite de la semaine...

Écrit par Madleine dans Simple campagne | Commentaires (7)

23 janvier 2014

derrière les paupières closes

La nuit, pendant les insomnies vers trois ou quatre heures du matin, les mots s'éparpillent
Vient l'envie de les retenir pour les retranscrire ici
Il faudrait se lever, prendre note de ces tourbillons de pensées avant l'oubli au réveil

Les phrases s'étaient mises en place presque facilement mais le sommeil est revenu pour de bon
Trop tard...

Pêle-mêle et sans logique de priorité, il y était question d'enfants, des suites de l'opération importante du dos pour ma cousine préférée, de relations familiales, de mails à écrire, d'appels téléphoniques, de campagne, de déménagements, plans, travaux, chats...

Tout simplement au rythme endiablé de la vie que je mène et qui me va bien !

 

Bonne Année amis lecteurs et soyez heureux en 2014...

Écrit par Madleine dans Simple campagne | Commentaires (5)

24 décembre 2013

des mots teintés de fin d'année

Depuis le temps que j'entretiens un peu de vie sur ce blog, les derniers et fidèles lecteurs se rappelleront certainement que je ne suis pas une grande adepte du "cinéma" des fêtes de fin d'année !

Cependant comme je suis une personne civilisée qui vit au sein de la société (même si je ne me reconnais pas souvent dans celle-ci), je sacrifie aujourd'hui à "la tradition".

Donc à vous qui passez par ici, je souhaite un Joyeux Noël sous la forme qui vous conviendra...
Avec fioritures ou sans, chocolat ou pas et surtout beaucoup de bonheur au pied du sapin - ou ailleurs si comme chez moi il n'existe pas. Pour autant je me suis surprise à suspendre une ou deux "corations" de Noël (comme les appelait mon grand étudiant du haut de ses 3 ou 4 ans).
Et emportée par mon élan, j'ai commencé hier soir la préparation d'une bûche.
Si le résultat est gratifiant j'en reparlerai ainsi que d'une petite sauce caramel au beurre salé.

Puis la semaine prochaine je reviendrai pour les vœux !



A bientôt et soyez heureux... 

28 novembre 2013

le changement...

...c'est maintenant. Contrairement à certaines promesses électorales !

En fait ce ne sera véritablement qu'en 2014 mais des choses se préparent en cette fin d'année.

On a terriblement avancé en quelques jours. A tel point que nous n'en revenons pas nous-mêmes !

A peine eu le temps de chercher que nous sommes tombés sur ce dont nous avions envie.

Quelques compromis (si peu) et nous nous sommes emballés...

Je ne pense pas qu'on le regrettera mais on a du pain sur la planche !


ml.jpg
[avec une spéciale dédicace à mon compagnon-bricoleur qui s'offre ainsi un super cadeau d'anniversaire]

04 novembre 2013

rire

Dès le matin avec lui
Pour effacer les cauchemars

Pendant une conversation à trois avec mes enfants espiègles

En regardant jouer les quatre chatons derniers nés

Pour effacer les rides
Et repousser le temps qui passe

Oublier ainsi la tristesse du monde
En se moquant de la bêtise de ceux qui ont manifesté samedi

Rire de tout mais pas avec n'importe qui
En aucun cas avec ceux qui donnent ou envisagent de donner leurs voix à un parti d'extrémistes, de racistes,...

Écrit par Madleine dans Simple campagne | Commentaires (7)

04 octobre 2013

une journée presque ordinaire

qui n'a pourtant pas commencé comme d'habitude...

J'aime boire deux grandes tasses de café à la suite d'un yaourt accompagné de müesli sauf que ce matin, la cafetière a été remplie d'eau mais le processus s'est arrêté là - clin d'œil à mon compagnon qui est parti au bureau sans avoir mis le café ni appuyé sur le bouton. J'ai pris un jus d'abricot...

Arrivée au travail sous une pluie battante, j'ai découvert à la lecture des mails la bonne nouvelle que nous attendions depuis plusieurs jours : l'attribution d'un label pour lequel un important travail collectif a été effectué durant plusieurs mois. J'ai bu un café pour fêter ça avec mes collègues...

Ce midi un message sur le répondeur annonce le passage dimanche de vieux amis en balade dans notre région. Le week-end sera fatigant et les bavardages incessants...

Cet après-midi, des seaux d'eau tombent toujours mais je m'en moque ! Tout à l'heure la journée ne se terminera pas comme d'habitude... 
Je me lamentais il y a quelque temps et voilà que mes souhaits s'exaucent...